Tibo's portfolio Tibo's portfolio Tibo's portfolio Tibo's portfolio Tibo's portfolio

Posts By :

tibo

Montage prototype "Shark"

Lowpoly side project

Lowpoly est un projet sur lequel je bosse par intermittence depuis près d’un an. Un principe simple et ludique, tout comme le “paperkraft”, nous proposons de créer des sculptures en 3D avec une base de papier plié et découpé. Lowpoly permet de réalisez une décoration ludique et originale pour petits et grands, totems, sculptures, guirlandes, mobiles… à monter soit même. Avec Lowpoly, nous souhaitons faire un produit réutilisable et démontable ce qui permet d’éviter la colle et les ciseaux. Nous voulons réaliser un produit de qualité, l’impression et la découpe permet d’arriver à des finitions optimales comparé à l’impression de bureau et à la découpe manuelle…

Les premières maquettes en 3D

3d "Wahle"
La baleine

On part sur une première collection marine avec des animaux indépendants qui peuvent exister facilement les uns avec les autres. La baleine “Wahle” est le premier modèle.

3d "Shark"
Le requin

Après Whale voici Shark le requin. Deuxième modèle validé par mon fils, restait il y à quelques mois à trouver le système d’assemblage pour monter les animaux sans colle ni ciseaux.

De la 3D au prototype

Montage prototypes "Shark" and "Wahle"

Activité manuelle

3 semaines après l’envoi à l’imprimeur je réceptionne les tirages des premiers prototypes. À première vue, les impressions sont super glossy dût à la lamination, je ne m’attendais pas à ça, dans tout les cas ce ne sera pas le choix final pour la finition. Le papier n’est pas assez résistant, il faudra opter pour un grammage plus élevé, le résultat est tout de même cool même si encore un peu cheap !

Montage de la baleine

Après une semaine que les prototypes trainent sur le bureau, je peux enfin m’y mettre ! Je suis surpris par la découpe et le rainage avec lesquels j’avais quelques doutes. J’espère que la forme de découpe finale sera aussi précise ! Le montage à proprement parler se passe bien, même s’il reste un point d’interrogation quand à la capacité des plus petits à ne pas déchirer le papier…

Prototype "Whale"
Montage prototype "Shark"

Le requin

Pour le “Shark”, pas trop de surprises, globalement on y arrive même si le montage est un peu moins évident que la baleine. Heureusement qu’un petit plan de montage est prévu pour y remédier. Un petit défaut de conception au niveau de la queue me fait dire qu’il y a encore deux ou trois choses à améliorer. Verdict d’une collègue : « il est cute le Shark »… et ça, c’est cool !

Installation "Shark" and "Wahle"
L'Installation


Une fois les prototypes bien assemblés, il faut les installer, mes premiers fans (mes enfants) devraient avoir une belle surprise pour la déco de leur chambre. Résultat, surprise est bonne pour tout le monde ! Ils trouvent ça sympa et me posent tout de suite des questions et savoir lequel des deux pourra avoir le requin au dessus de son lit, plutôt positif tout ça, surtout quand je leur ai annoncé qu’ils pourraient les monter eux même. La prochaine fois ce sera a eux de faire le montage et l’installation !

Wild And Free

Lettering du mardi

De belles courbes pour  bien démarrer la journée !

Voilà plus d’une année que je m’exerce à l’art du dessin de lettre, je partage depuis quelques mois mes réalisations, vous pouvez suivre mes évolutions sur mon compte instagram sur mon blog ou mon portfolio. J’en profite pour vous mettre le lien du groupe Facebook “Je me met au lettering” créé par Francis Chouquet qui propose aux néophytes (mais pas que…) des “challenges” pour s’exercer au lettering dans la bonne humeur 😉

Brief Google

Google, un nouveau look…

Depuis peut Google a sorti son nouveau logo… est-ce une réussite ? En tout cas en terme d’annonce, pas de soucis les rois du marketing ont frappés fort et personne n’est passé à coté de cette refonte presque historique.

Après 16 ans de bons et loyaux services et quelques liftings (passés le plus souvent inaperçu) le logo de notre moteur de recherche préféré fait peau neuve. Il se paye une nouvelle coupe et se fait raccourcir les empattements, c’est ce qui saute aux yeux tout de suite. On peut se demander pourquoi avoir autant attendu avant de faire ce re-design complet ?

Le design minimaliste de la nouvelle identité du moteur de recherche n’enlève rien a l’appétit gargantuesque de la firme. Avec ce nouveau look, Google nous a concocté une arme efficace et redoutable et prouve que le moteur de recherche s’adapte aux nouvelles utilisations. Dans les faits est depuis longtemps le cas, mais en terme de design, relativement récent, souvenez vous de l’identité de leurs outils il y’a encore quelques années… À l’époque le design de Google était inexistant et insipide et sans vrai ligne directrice.

Google ne fait pas les choses à moitié en proposant tout un arsenal pour mettre en place sa nouvelle identité de façon globale : typographie, animations etc. Google s’affiche partout de l’écran de PC jusque sur notre montre connectée en passant par le smartphone (j’en passe) la nouvelle identité se décline sous tout ses supports de façon intelligente en mettant l’accent sur la simplicité et la convivialité.

Google c’est plus de 7 milliards d’utilisateurs, il faut reconnaitre qu’avec une identité poussée vers le minimalisme 4 ronds de 4 couleurs, on se demande comment ils pouvaient faire plus universel !

 

Modernité, adaptabilité, responsive, cohérence, raffinement ont étés points clefs du brief de départ. La simplicité la sobriété et l’efficacité est depuis longtemps la marque de fabrique du moteur de recherche. Désormais ces deux axes sont développés dans leur identité.

Le Logo :

Fait de formes simples et enfantines, le logo à un coté ludique qui rompt avec le logotype précédant. On peut faire un rapprochement avec la marque Lego® dans l’esprit ludique et évolutif : couleurs plus acidulées. En tant que graphiste on y voit déjà toutes les possibilités de déclinaison et les designer de Google, vu le résultat se sont fait plaisir. On peut faire une comparaison avec la refonte du logo Facebook qui de mon point de vue n’est pas une réussite, où l’on se rapproche plus d’une typo classique et ou l’on perd en identité et en devenant un produit standardisé. Google a su renouveler son identité en profondeur, son travail sur le material design fait depuis pas mal de temps a permis à la société d’accoucher de cette nouvelle identité et de ce nouveau logo.

Le “G” version compactée du logo :

La lettrine “G” version compactée du logo est la signature du nouveau logo mais pas que… Favicon, ou logo réduit a son extrême simplicité il reste identifiable et lisible et ce à de toutes petites tailles. Les mauvaises langues y voient également un camembert qui s’adapte très bien aux produits de Google Analytics 😉

 

Le diable est dans les détails…

Avec seulement 4 points rouge, jaune, vert et bleu Google et ses dots arrive à rendre vivant, ludique, dynamique et fluide ce qui avant n’était qu’une attente pénible. Les motions designer réussissent à faire passer des émotions dans les animations et les transitions de leurs points colorés.

La typographie

En parallèle du logotype Google à développé sa propre typo pour Appelée “Product sans” qui permet de dénommer les différents produits associés au moteur de recherche. La déclinaison des produits Google est désormais chartée, la cohésion en est d’autant plus forte !

 

Un nouveau départ

Pour moi avec ce nouveau logo et cette nouvelle charte, Google se projette dans le futur et pense déjà aux futurs aux nouvelles générations (les – de 15 ans) non pas en faisant un logo “dans l’air du temps” (expression que je déteste soit dit en passant) mais un logo qui traduit la vision du groupe. Simple, modulable, évolutif et pro-actif, Google fini toujours la fin de vos phrases 😉

A mon sens la refonte du logo de Google est une vraie réussite.

Rough pour illustrations d'un jeu de carte

Création d’un jeu de carte

Comme beaucoup d’illustrateurs fans de jeu de carte / société… je me suis toujours dit un jour que je ferais mon jeu rien qu’à moi, fait avec du fruit de mon travail et de mon imagination. J’ai testé de nombreux jeux plus ou moins compliqués depuis mon adolescence et j’ai passé pas mal de temps à illustrer des jeux pour des éditeurs et ou créateurs sympas mais pas toujours dans la veine des jeux que j’aurais aimé faire. Aujourd’hui c’est décidé, je me lance, quitte a me prendre des portes 😉

L’univers du jeu : La piraterie !Certes, ce n’est pas un thème très original mais il a l’avantage de parler à tout le monde, c’est un bon socle ou tout le monde connait une partie du sujet et ou chacun sait ce à quoi il va s’attendre : rechercher des trésors, attaquer des navires, découvrir des territoires… bref un sujet vu et revu, à moi de trouver un fonctionnement original qui va donner un aspect singulier à cette nouveauté.

Les règles :Le point le plus délicat dans la création d’un jeu. Sur le papier ça fonctionne toujours 😉 dans la réalité c’est toujours plus compliqué ! Il faut bien distiller les ingrédients pour faire un bon jeu même si avec tout ça il n’est pas assuré d’y arriver…L’interaction entre les joueurs est pour moi primordiale il n’y a rien de plus pénible de jouer avec des amis et de jouer chacun de son coté sans vraiment voir/savoir ce que fait son voisin et de découvrir à la fin de la partie, lors du décompte des points qui à gagné…La stratégie est importante également, j’aime que les joueurs adoptent des stratégies différentes pour arriver a leur fin. Pour ma part la stratégie permet également d’éviter de donner une trop grande part hasard, il n’y a rien de plus frustrant de gagner ou de perdre que par le fruit du hasard. Il en faut tout de mêm un peu pour pimenter le jeu, et enrayer un peu les stratégies mises en place. Une fois qu’elles seront bien en place, j’en écrirais un peu plus a ce sujet 😉

Le stade du prototype j’en suis là aujourd’hui !
Pour le moment c’est un jeu de 108 cartes dont le pitch est :
“Suite à une mutinerie vous vous retrouvez propulsé à la tête de votre navire… Bref vous êtes désormais capitaine, il va falloir vous montrer intrépide, en découdre et marquer l’histoire de la piraterie !”
J’aime bien ce pitch 😉 Durant la semaine je vais faire quelques tests entre potes, les retours me permettrons de peaufiner les règles voir de les refaire, ce que je n’espère pas… en attendant, je vous met un petit visuels des cartes que j’ai commencé a croquer, en espérant que ça vous plaise !

Bonjour tout le monde !

C’est fait ! Les dés sont jetés…

Vous êtes en face de mon premier article et cela préfigure un grand changement intérieur pour moi.

Pourquoi un blog me direz-vous ?

Depuis pas mal de temps, beaucoup de choses me font réagir dans nos métiers et je tenais à avoir une espace pour pouvoir m’exprimer sur des sujets un peu plus pointus que ceux abordés sur Facebook entre deux posts de “chatons tout mignons”. Je tenais également à partager de mes découvertes et vous faire profiter de mon expérience.

Avant tout, j’avais besoin d’avoir mon portfolio en ligne, chose que j’ai fait en début de carrière (expresssion de vieux mais j’assume, je suis un vieux graphiste maintenant…) au début des années 2000 pour trouver un job. Je n’ai jamais pris le temps de m’en refaire un depuis maintenant 12 ans… les cordonniers ne devraient pas être les plus mal chaussés, c’est ce que je répète souvent à mes clients !

La solutions WordPress

Les technos ayant évoluées je peux désormais gérer moi même ma tribune grâce à WordPress qui permet de faire tant de chose même pour les personnes réfractaires au code comme moi ! Mon premier portfolio était un site full flash, ce qui aujourd’hui serait une aberration, de plus je ne suis pas sur que je pourrais refaire un site en AS. il serait très drôle de remettre la main dessus pour me rappeler mes débuts lorsque j’étais jeune et insouciant !